Origines du café

Découvert en Éthiopie, puis cultivé au Yémen avant de s’étendre au monde musulman, les origines du café sont sujettes à légendes. Les commerçants vénitiens l’introduisent en Europe dans les années 1600.

Il devient rapidement en vogue, et les premiers lieux de consommation dédiés, appelés cafés, ouvrent leur porte. On peut notamment citer le célèbre Caffè Florian créé en 1720 sur la place Saint Marc, toujours en activité actuellement.

Pour faire face à la demande grandissante, les colons européens exportent la culture du café dans de nombreux pays tropicaux.

Aujourd’hui apprécié partout dans le monde, le café représente un produit important du commerce international, auquel participe la Suisse. D’après International Coffee Organization, elle importe par an plus de 138 000 tonnes de café vert par an et réexporte quelque 65 500 tonnes de café transformé.

Plébiscité pour ses vertus gustatives, stimulantes, antioxydantes et thérapeutiques, le café est de fait reconnu comme un bien indispensable par le Conseil fédéral suisse.
En savoir plus sur le café.

Arabica ou Robusta

Il existe deux variétés de café, l’Arabica et le Robusta.

De l’espèce de caféier la plus répandue au monde, l’Arabica représente actuellement 65 % de la production mondiale de café. Cette espèce est cultivée en altitude sur les hauts plateaux, en grande majorité en Amérique centrale et Amérique du Sud.

L’Arabica donne un café de meilleure qualité, avec des grains relativement uniformes – de grandeur et de couleur identiques -, qui se caractérise par un goût plus aromatique, mais une forte acidité. Sa teneur en caféine se situe entre 0,8 et 1,3 %.

Plus résistant, le Robusta est surtout cultivé en Afrique de l’Ouest et en Asie du Sud-Est. Il présente des grains hétérogènes, avec l’avantage d’être plus rond en bouche que l’Arabica. Puissant, il est riche en caféine (2 à 3 %) et tire plus vers l’amertume.

Un des secrets du café italien est le mélange de provenances triées sur le volet d’Arabica et de Robusta. Le Robusta sublime la qualité de l’Arabica en atténuant son acidité ; il lui apporte du corps, de la rondeur et favorise « la crema ».

Avant d’être mélangées et afin de préserver les qualités propres à chaque café vert, les graines sont torréfiées par provenance. Une fois torréfiés, les grains sont alors assemblés selon une recette unique patiemment élaborée.

Vous n’avez plus qu’à choisir votre mélange en fonction de vos goûts et de votre palais.

Les avantages du café en grains

Torréfié en Italie par des artisans amoureusement sélectionnés par Zio Mauri, le café est vendu en grains, ou moulu et conditionné en dosettes ou en capsules.
Le café en grains présente plusieurs avantages.

Café fraichement moulu

Vous le moulez au moment de le déguster, il révèle alors tous ses arômes et sa puissance.
Le café en grains s’utilise avec une machine automatique qui moud le café et donne un breuvage au goût authentique. Il peut également être moulu dans un moulin à café avant de passer dans une machine manuelle.
Quel que soit le mélange de café en grains que vous choisissez, il est compatible avec toutes les machines.

Une solution économique

Le café en grains coûte moins cher que les dosettes et les capsules. Ce conditionnement est donc avantageux si vous êtes un fervent amateur de café et que vous buvez plusieurs tasses par jour, ou si vous êtes nombreux à consommer du café dans la famille.

Le choix du goût

Les machines à café automatiques sont réglables, si bien que vous pouvez ajuster le grammage de café en fonction de l’intensité et du goût recherchés. Cela représente un intérêt indéniable par rapport aux dosettes et aux capsules dont le grammage est standard. Vous pouvez par exemple choisir de filtrer 8, 9 ou 10 grammes de café quand les dosettes contiennent 7 g et les capsules 5 g.
Avec le café en grains, vous dosez votre café comme vous le souhaitez.

Conservation et recyclage du café

Nous vous conseillons de moudre les grains au dernier moment afin de minimiser le contact avec l’air et la dégradation des arômes qui en résulte.
Une fois moulu, il est recommandé de conserver le café dans une boite hermétique à l’abri de l’humidité et de la lumière.
Rappelons que le marc de café est non seulement un activateur de compost, mais également un engrais organique riche en phosphore, en azote et en potassium, ainsi qu’un répulsif naturel contre les insectes ravageurs, escargots et limaces. Il est donc intéressant de l’utiliser au jardin et dans le potager.

COMMANDER DU CAFÉ EN GRAINS
Savourer une bonne tasse de café italien Zio Mauri